Une audacieuse aventure artistique russe
Découvrez 4 oeuvres majeures de périodes différentes révélant une diversité d’inspiration : du romantisme épanoui du
Spectre de la Rose, de l’érotisme fauve de l’Après-midi d’un faune à la fête tragique de Petrouchka et à l’évocation espagnole du Tricorne, présentées dans leur insurpassable chorégraphie d’origine.

Les Étoiles, les Premiers Danseurs et le Corps de Ballet – Orchestre de l’Opéra national de Paris

Le Spectre de la rose (1911)
Argument : J.L. Vaudoyer, d’après le poème de Théophile Gauthier
Musique : C. Maria von Weber
Chorégraphie: M. Fokine
Décors et costumes : d’après L. Bakst

L’Après-midi d’un faune (1912)
Musique : C. Debussy – Chorégraphie : V. Nijinski
Décors et costumes : L. Bakst

Le Tricorne (1919)
Musique : M. de Falla
Livret : G. Martinez, d’après la nouvelle El sombrero de tres picos de P. A. Alarçon
Chorégraphie : L. Massine
Décors et costumes : P. Picasso

Petrouchka (1911)
Musique : I. Stravinsky
Livret : I. Stravinsky et A. Benois
Chorégraphie : Mikhaïl Fokine
Décors et costumes : d’après A. Benois

 

Dimanche 29 avril à 19h / lundi 30 avril à 17h
Auditorium Équinoxe

Durée : 1h46
Tarifs : 12€ / 8€