neige-la-tour-du-pin

À chaque épisode neigeux, les services techniques de la ville travaillent sans relâche pour assurer le déneigement optimal de la commune et permettre ainsi aux Turripinois de circuler dans les meilleures conditions possibles.

 

 

La Tour du Pin compte 27 km de voirie communale, 10 km de voirie départementales. La responsabilité du déneigement est répartie entre la commune, le Département de l’Isère et les habitants.

 

 

  • Le Département de l’Isère

 

Il a pour mission de dégager les routes départementales selon un plan de déneigement qui lui est propre.

 

 

  • Les usagers et habitants

 

Les propriétaires ou copropriétaires ont la responsabilité de dégager les trottoirs au droit de leur propriété (arrêté municipal permanent de déneigement des trottoirs 10-003-ST). Les commerçants ou professionnels doivent les dégager le long du local qu’ils occupent. Les terrains privés, et notamment les copropriétés et leurs voies internes, sont sous la responsabilité de leurs propriétaires. Pour les résidents d’habitats collectifs, les copropriétés ou bailleurs sociaux sont tenu d’effectuer le déneigement.

 

  • La commune

 

Elle a pour devoir légal de rendre praticables, dans la mesure de ses moyens, les voies communales de circulation des véhicules.

 

> Le travail des agents communaux

 

Une équipe d’agents est d’astreinte chaque hiver, et veille dès qu’il y a un risque de neige. Concrètement, un des agents d’astreinte se réveille à minuit, 2 heures et 4 heures du matin pour vérifier l’état climatique. En cas de neige, toute l’équipe est réveillée et intervient, avec pour objectif que les routes soient dégagées à 8h (dans le cadre d’un événement climatique normal).

 

> Le matériel

 

La ville dispose de deux camions équipés de lames et saleuses, de fraiseuses et pousse-neige manuels. Les stocks de sel sont prêts aux ateliers et les lames montées en cas d’alerte météo.

 

Des opérations de salage préventif peuvent être réalisées, mais uniquement sous certaines conditions. En effet, le salage n’aura aucun effet si il réalisé sous la pluie, si la température est au dessus de 0 ou si elle est trop basse, ou encore si la couche de neige est trop épaisse.

 

> L’organisation

 

Chaque camion de déneigement prend en charge une partie de la ville : un pour la partie haute, l’autre pour la partie basse. Le parcours de chaque véhicule débute par les voies principales de circulation puis les voies en pente posant un problème de sécurité et enfin les autres voies. La ville est aidée par 2 entreprises, qui s’occupent des parkings (Carnot, gare…)

 

Les circuits sont longs et il faut environ 4 à 5 h de travail pour déneiger toutes les routes communales, surtout s’il neige abondamment et qu’il faut repasser régulièrement sur les axes principaux. La situation est encore plus délicate s’il commence à neiger à une heure de circulation importante.

 

Un certains nombre de facteurs exceptionnels peuvent ralentir le déneigement : chassés croisés, récupération de flux (par exemple en cas de fermeture de l’autoroute), véhicules non équipés…

 

 Quelques conseils

– Tailler correctement les haies qui sont susceptibles de rétrécir les voies de circulation, et ainsi obliger les véhicules de déneigement à manœuvrer

– Éviter les stationnements non règlementaires, gênants.

– Ne pas déplacer la neige mise sur le côté sur la route.

– Équiper son véhicule au bon moment et au bon endroit (chaînes, chaussettes)

– Éviter tout déplacement inutile, pour ne pas surcharger les axes routiers

– Déneiger devant son domicile, sa boutique et le long de sa propriété

– Saler, ou répandre du sable (plus écologique) sur les trottoirs